Bio : des produits trop chers en grandes surfaces !

Publié le par angeline351


Bio : des produits trop chers en grandes surfaces !

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir épingle la grande distribution, dans son numéro de jeudi 22 août. Elle dénonce « les marges excessives » réalisées sur 24 fruits et légumes bio, sélectionnés pour son enquête. 

Bio : des marges 75% plus élevées, des produits trop chers
Vous trouvez les produits bio des grandes surfaces trop chers, vous n'êtes pas les seuls ! Une enquête de l'UFC-Que Choisir, publiée jeudi 22 août, affirme que les marges brutes de la grande distribution sur le bio sont 75% plus élevées que sur les productions conventionnelles. « On ne voit pas ce qui justifie que la grande distribution se gave », déclare Alain Bazot, le président de l'association de défense des consommateurs sur franceinfo.

Pour parvenir à ces conclusions, l'étude se base sur un an de comparaison des prix de 24 fruits et légumes les plus consommés en France, de mai 2018 à mai 2019. L'association constate ainsi que si la grande distribution appliquait au bio les mêmes marges brutes qu'aux fruits et légumes conventionnels, les ménages économiseraient 18% par an, soit 121 €, sur leurs achats de fruits et légumes bio.

Une marge brute sur la pomme 149% plus élevée
Concrètement, sur une pomme de terre bio, la marge brute des grandes et moyennes surfaces est 83% plus importante que sur une pomme de terre conventionnelle. Sur une pomme, la différence atteint 149%, selon les calculs de l'UFC-Que Choisir. Cela représente une surmarge d'1,30 € au kilo. Conclusion, la grande distribution se fait de très belles marges sur le bio.

L'UFC-Que Choisir délivre ses conseils aux consommateurs et notamment de faire jouer la concurrence. Et surprise, selon l'association, les magasins spécialisés bio sont moins chers de 19% sur les fruits et légumes que les grandes enseignes. « Il faut arrêter de croire que d'aller dans la grande distribution, c'est toujours moins cher. C'est la force de leur marketing qui nous laisse le croire. Il faut aller dans les magasins spécialisés, qui sont souvent moins chers pour les fruits et légumes, aller aussi sur les marchés dominicaux, privilégier les circuits courts chaque fois qu'on le peut ».

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article