Vacances de Noël : le casse-tête du gouvernement

Publié le par angeline351

Vacances de Noël : le casse-tête du gouvernement

Emmanuel Macron privé de ski, Castaner et Nuñez d'astreinte, Édouard Philippe devant « Harry Potter »... Ou comment décrocher sans trop s'éloigner.

Édouard Philippe prévient : « Tout le monde a besoin de repos, coupez un peu. Mais ne partez pas trop loin quand même, au cas où… » Fin d'année étrange pour les membres de gouvernement qui font face à la colère des Gilets jaunes. Le Parisien rapporte comment chacun compte occuper sa trêve des confiseurs pour décrocher sans trop prendre de distance.

En ligne de front depuis le début de la crise, Christophe Castaner et son secrétaire d'État, Laurent Nuñez, resteront à Paris ou aux alentours, avec la nuit de la Saint-Sylvestre en ligne de mire. Dans les colonnes du quotidien, un conseiller confirme : « Il y a les craintes de débordements traditionnels liés à cette veillée, mais surtout le contexte particulier des dernières semaines. »

À l'intensité rare de la fin d'année 2018 succédera un premier trimestre 2019 à forts enjeux, avec la mise en place du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu et le grand débat national organisé de janvier à mars. « On est tous cramés, vidés, essorés. Entre la crise des Gilets jaunes et le projet de loi de finances où il a fallu faire passer les mesures d'urgence pour le pouvoir d'achat, l'équipe est sur les rotules », confie un ministre au Parisien.

Vacances discrètes
Emmanuel Macron a été contraint de changer ses plans. Impensable pour le président, ciblé par d'innombrables attaques ad hominem depuis novembre dernier, qu'il soit vu en train de skier sur tous les réseaux sociaux. L'année dernière, de nombreuses photos de lui et de son épouse, tout sourire, avaient circulé. Selon Le Parisien, Emmanuel Macron avait pourtant envisagé un nouveau séjour dans les Pyrénées, avant d'en être dissuadé par son entourage. « Il y a encore des gens sur les ronds-points, la crise n'est pas achevée, rappelle un conseiller. Alors, voir le président en train de faire du ski pendant ce temps-là, ce n'est peut-être pas le meilleur message à adresser en ce moment. »

« Trop compliqué à chauffer l'hiver », le fort de Brégançon, avec sa piscine construite cet été, n'est pas une option, tout comme la désormais très médiatique résidence familiale de Brigitte Macron au Touquet.

Pour l'anecdote, la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, sera en vacances... à Londres. En plein débat sur le Brexit, elle reconnaît volontiers que ce choix est cocasse : « Je sais, c'est un peu curieux. Mais des amis m'ont invitée quelques jours, alors… »

Le Premier ministre, lui, aurait fait une confidence à plusieurs membres du gouvernement : « Je vais voir les épisodes de Harry Potter, un par un, avec ma fille. » Voilà qui suit à la lettre le dernier conseil du président avant la trêve, lundi dernier, après son déplacement au Tchad : « Je sais que je vous demande beaucoup. La tâche qui nous incombe est lourde, elle demande une disponibilité de tous les instants. Et je sais donc ce que cela coûte à vos familles. Donc, prenez aussi du temps pour elles. »

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article