Plus de la moitié des cadres envisageraient de démissionner

Publié le par angeline351

Plus de la moitié des cadres envisageraient de démissionner

Un cadre sur deux se dit ouvert aux offres d'emplois dans une autre entreprise que la sienne selon une étude de l'Ifop.

Moins d'1 cadre sur 10 décide réellement de changer d'emploi
Le marché du travail est particulièrement clément pour les cadres : ils sont touchés par un taux de chômage de seulement 3%. La majorité d'entre eux envisagent pourtant de démissionner selon une étude réalisée par l'Ifop et Cadremploi. Décryptage d'un sujet encore tabou en France. 

Alors que seuls 8% des cadres décident réellement de changer d'emploi, 53% d'entre eux guettent et se disent ouvert à de nouvelles opportunités. Un chiffre qui s'élèverait même à 74% chez les jeunes cadres - âgés de 18 à 34 ans - selon le directeur général adjoint de l'Ifop, Frédéric Dabi. 

Les jeunes cadres démissionnent plus facilement
Pour Frédéric Dabi, le directeur général adjoint de l'Ifop, les jeunes cadres seraient plus enclins à changer d'emploi que les plus âgés, en raison de leur mentalité. Il explique ainsi que la démission n'est plus un sujet tabou chez les moins de 35 ans. Cette différence serait donc provoquée par « un clivage générationnel ». 

Deux éléments majeurs pèsent également dans la décision des cadres de changer de poste ou non. La rémunération envisagée par le nouvel employeur, parfois en dessous de celle déjà acquise, et les perspectives professionnelles proposées. Les cadres refuseraient donc les postes dont le contenu de travail leur déplaît. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article